Publié par : quebecsocialiste | 15 mai 2013

Le PCQ condamne les bombardements israéliens en Syrie

Par Gabriel Proulx, coporte-parole du PCQ :

Le Parti communiste du Québec (PCQ) tient à condamner énergiquement les récents bombardements israéliens en Syrie. Cette opération militaire meurtrière, qui a causé la mort de 42 militaires syriens, sans aucune provocation syrienne ayant pu justifier pareil acte de guerre, constitue une violation flagrante du droit international, au moment même où l’armée syrienne venait de reprendre beaucoup de terrain sur les terroristes de l’ASL et du Front Al-Nosra (branche d’Al-Qaïda).

Il est intéressant de constater que l’apartheid sioniste d’Israël, qui se dit sans cesse menacé par « les terroristes islamistes autour de lui », en est maintenant rendu à intervenir lui-même publiquement pour essayer de sortir du pétrin les terroristes islamistes étrangers à l’œuvre en Syrie. Des porte-paroles de ces terroristes, qui sont en fait des mercenaires supportés par l’OTAN et les monarchies arabes, ont publiquement remercié l’armée israélienne pour son appui à leur « cause » venu sous la forme de bombardements qui ont violé l’espace aérien de deux États souverains, la Syrie et le Liban.

À l’heure où la diplomatie étasunienne semble reculer sur ses exigences antérieures pour autoriser des pourparlers de paix, devant une position russe qui n’a pas bougé d’un iota dans sa défense de la souveraineté de la Syrie, nous sommes en droit de nous poser des questions sur les motivations véritables de ce raid aérien sioniste en Syrie. Se pourrait-il, devant les révélations onusiennes sur l’usage d’armes chimiques par les terroristes mercenaires de l’OTAN (ce qui a rendu caduc l’argument propagandiste occidental sur les armes chimiques de l’armée syrienne), que les États-Unis, en donnant leur feu vert à cette attaque israélienne (un acte de terrorisme étatique), en seraient rendus à jouer leurs dernières cartes en Syrie ?

Tout ce que nous pouvons espérer, c’est que la diplomatie russe réussisse enfin à faire entendre raison à l’empire yankee et à ses valets terroristes des monarchies arabes. Placés devant l’évidence de la défaite de leurs mercenaires terroristes en Syrie, les impérialistes n’auront plus d’autre choix que celui de s’asseoir à la table des négociations, pour mettre fin au bain de sang qu’ils ont causé en Syrie. Les menaces et les agressions chroniques de l’armée de l’apartheid sioniste, de plus en plus isolé dans le monde, n’y changeront rien du tout.

Le peuple syrien souffre depuis beaucoup trop longtemps à cause des terroristes que nos gouvernements financent pour semer le chaos en Syrie, alors que nos mêmes gouvernements sont en guerre contre des terroristes identiques en Afghanistan et au Mali. Dans chaque cas, qu’il combatte ou qu’il supporte le terrorisme islamiste, l’Occident clame toujours que c’est « au nom de la démocratie » qu’il massacre des milliers d’innocents à l’étranger. Il est grand temps de mettre fin à ce cercle de la terreur.

Un monde forgé dans le sang et les conquêtes ne peut que mener à plus de guerres.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :