Publié par : quebecsocialiste | 25 avril 2013

Pourquoi la nomination de Pierre-Karl Péladeau à Hydro-Québec pourrait coûter cher au Québec

Par Gabriel Proulx,
Coporte-parole du Parti communiste du Québec (PCQ)

Cette semaine, nous avons appris que le propriétaire de Quebecor Média, Pierre-Karl Péladeau (PKP pour faire plus court), se serait porté volontaire pour « servir » le Québec en demandant d’être nommé au poste de président du conseil d’administration d’Hydro-Québec, le fleuron économique national du Québec, propriété de l’État et du peuple québécois. Le gouvernement du Parti Québécois (PQ) de Pauline Marois a immédiatement donné le poste à ce patron de la plus importante compagnie de concentration de médias au Québec.

Étant donné que la polémique est maintenant lancée sur ce qui pourrait se cacher derrière cette nomination (ou demande de nomination) de « PKP », une analyse du parcours de ce riche homme d’affaire s’impose.

Pierre-Karl Péladeau est propriétaire de Quebecor, une compagnie privée de concentration de médias sensationnalistes dont la branche anglophone, Sun Media, est propriétaire des médias et journaux « Sun », de loin les plus racistes, colonialistes et francophobes de tout le Canada anglais. C’est un membre influent du haut patronat, qui cache à peine son penchant fédéraliste, que le gouvernement Marois vient de nommer à la tête du fleuron de l’économie québécoise, qui appartient au public, au peuple du Québec.

PKP et ses « journaux » (torchons de scabs) poussent depuis des années pour privatiser tout ce qui a de la valeur au Québec, y compris notre irremplaçable hydro-Québec. Je vois déjà les amis de PKP au conseil du patronat et à l’Institut économique de Montréal (dont la ligne politique libertarienne anti-québécoise est retransmise dans chaque publication dont PKP est propriétaire héréditaire), se lécher les babines. Les ennemis du peuple québécois, M. Le Hir, sont très, très heureux de cette nomination offerte sur un plateau d’argent par le gouvernement Marois.

PKP n’est pas seulement propriétaire des médias les plus racistes et les plus à droite du Canada contre le peuple québécois, il n’est pas seulement l’instigateur d’une ligne éditoriale mur à mur en faveur de la privatisation de tout qui a de la valeur entre les mains du peuple québécois, PKP est également l’un des principaux responsables de la montée de la CAQ de Legault-Sirois. Ses médias propagandistes ont travaillé fort pour convaincre les québécois que la carcasse rapiécée de l’ADQ, c’était du sérieux.

Les médias de ce « cher » PKP ont également tout fait en leur pouvoir pour torpiller le Bloc Québécois, depuis plusieurs élections. Aux dernières élections, c’était le grand amour pour la CAQ et la haine crachée à longueur de pages contre Marois « la casserole anarchiste au carré rouge intimidateur et blablabla ». Pas seulement dans La Presse, non, c’était pareil dans les médias de Quebecor. Martineau et Duhaime, pour ne nommer que ces deux clowns, sont des mercenaires payés par Quebecor pour répandre leur venin contre le Québec, en passant.

Plus de 90% de la presse au Québec est entre les mains de deux familles, Desmarais et Péladeau. Aucun n’est du côté du peuple québécois ou de son indépendance. Ce sont des médias de propagande fédéraliste de droite et rien d’autre.

L’agence QMI, ce fut à l’origine une création de PKP pour contourner les lois québécoises anti-scabs dans ses lock-out. C’est une boîte de briseurs de grèves, de mercenaires sans scrupules. Aucun journaliste sérieux n’y travaille. Il n’y a rien d’admirable à ce que PKP soit salué par sa propre boîte de mercenaires de salon.

PKP est en plus un gestionnaire pourri et hypocrite, qui n’a jamais travaillé de sa vie, a hérité tout son empire de papa Péladeau (qui doit se retourner dans sa tombe). Pourri parce qu’il est incapable de régler des conflits de travail dans ses entreprises autrement qu’en déclarant des lock-out (ça va être beau chez Hydro ça). Hypocrite parce qu’il est en faveur de la privatisation mur à mur au Québec, mais est incapable de se lancer dans un projet d’une quelconque envergure sans l’apport financier massif du gouvernement du Québec, avec l’argent des contribuables québécois, pour lesquels PKP représente tout sauf un allié. Écoutez le point de presse d’Amir Khadir à ce sujet, qui a raison à 100%.

Voilà, c’est dit. Les faits parlent d’eux-mêmes. PKP à la tête du CA d’Hydro-Québec, c’est une mauvaise nouvelle. J’ai franchement peur pour les possibles milliers de travailleurs québécois qui vont perdre leur emploi du jour au lendemain à cause de cet ennemi du peuple québécois. Le renard est entré dans le poulailler, comme on dit, sauf que c’est le « gardien » désigné qui lui a offert les clés.

Pour finir, voici une réponse à la question qui est sur plusieurs lèvres depuis le début de cette affaire : Pourquoi la CAQ et les libéraux ne condamnent pas cette nomination d’un magnat de la presse, faite sans aucune autre démarche pour trouver un remplaçant réellement qualifié pour le poste ?

Essentiellement pour deux raisons. La première est que la CAQ doit son existence même à la campagne de propagande gratuite faite en sa faveur par l’empire Quebecor et que les libéraux, même s’ils auraient sans doute préféré quelqu’un de chez Power Corp, seraient mal avisés de condamner la nomination du patron d’un empire médiatique qui a été de leur bord tout au long du printemps érable. La deuxième est plus simple : s’en prendre à la nomination de PKP, c’est s’exposer à une campagne médiatique négative dans les torchons démagogiques de Quebecor. Les fédéralistes et surtout la CAQ, qui a besoin de l’aide de Quebecor pour exister, ne feront rien pour aller se mettre dans cette mauvaise posture. Les serviteurs bourgeois laissent le chemin libre à un membre de la haute bourgeoisie, capable de détruire leurs carrières par la force de son empire médiatique surdimensionné, tout simplement.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :