Publié par : quebecsocialiste | 6 février 2013

70e anniversaire de la victoire de Stalingrad

Le centre-ville de Stalingrad après sa libération, photo prise le 2 février 1943.

Le 2 février dernier, cela faisait 70 ans depuis la victoire de l’Armée Rouge contre les forces fascistes menées par les allemands à Stalingrad, un 2 février 1943. L’une des grandes défaites militaires de l’Allemagne nazie, cette bataille historique marqua un tournant stratégique dans la deuxième Guerre Mondiale. Six mois, environ 1 millions de morts et une grande ville industrielle réduite à un champ de ruines gelées. Ce fut la bataille la plus sanglante de l’histoire. Elle se termina par l’encerclement et la capture de la 6e armée allemande, avec son maréchal, Friedrich Paulus. Tout cela à cause de la mégalomanie suprématiste raciste d’un homme et de ses folles idées de conquête mondiale, Adolph Hitler.

Déterminés à écraser toute trace de communisme dans le monde et à réduire les « sous-hommes » slaves en esclavage, les leaders fascistes envoient plus de 5,4 millions d’hommes à l’assaut de l’URSS, dans la nuit du 22 juin 1941. C’est à ce moment que le destin de l’Humanité s’est joué.

L’armée fasciste du front sud, composée principalement d’allemands, mais également de fascistes italiens, roumains, hongrois et croates, attaque la ville de Stalingrad en juillet 1942. Un siège terrible, parsemé de bombardements massifs et de batailles de rue sanglantes, marquera cette bataille, surtout reconnue pour la contribution des tireurs d’élites, dont le héros soviétique Vassili Grigorievitch Zaïtsev. Contre l’avis de ses généraux, Hitler fait de la prise de Stalingrad un objectif prioritaire, y envoyant toujours plus d’hommes et de ressources, laissant à l’armée roumaine la charge de protéger les flancs de sa propre armée.

La défaite de Stalingrad représenta un désastre pour le moral aussi bien de l’armée allemande que de ses alliés fascistes. Après Stalingrad, les gouvernements roumains, hongrois et finlandais, ainsi que certains cercles dirigeants italiens, commencent à prendre contact avec les gouvernements alliés et préparent leur désengagement du conflit. Diplomatiquement, le 3e Reich se trouvera de plus en plus isolé après sa défaite à Stalingrad.

Troupes soviétiques pendant l’encerclement de la 6e armée allemande

Le deux poids deux mesures honteux des médias et politiciens occidentaux

Malgré l’importance incontestable de cette bataille dans la chute de l’Allemagne nazie et de ses alliés fascistes européens, l’occident pratique la politique du silence et de l’oubli volontaire sur la bataille de Stalingrad. Dans l’optique de la propagande impérialiste occidentale, il n’est pas bien vu de reconnaître pleinement la contribution soviétique (la plus lourde de la guerre, avec ses 20 millions de morts) dans la défaite du nazisme.

Cette situation est franchement révoltante, étant donné que les gouvernements occidentaux commémorent à chaque année les morts parmi les leurs, mais refusent ce même devoir de mémoire pour ceux qui ont également combattu les nazis sur le front de l’est. C’est vraiment triste. D’une certaine manière, le silence occidental injuste sur les victoires soviétiques sur le fascisme, constitue une forme de négationnisme historique.

Nous communistes, n’oublions pas. Samedi le 2 février dernier marquait le 70e anniversaire de la victoire contre le fascisme à Stalingrad (aujourd’hui Volgograd). Nous nous en souviendrons toujours, c’est un devoir de mémoire des plus élémentaires.

En mai prochain, ce sera également le 68e anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie.

C’est en commémorant l’histoire que nous honorons la mémoire des justes et avertissons les générations futures sur les erreurs à ne pas répéter.

-Gabriel Proulx

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :