Publié par : quebecsocialiste | 21 mai 2012

Pour la 175e fête des Patriotes

Aujourd’hui, c’était le 175e anniversaire du soulèvement des Patriotes québécois de 1837-1838. Nos ancêtres sont morts en héros pour la liberté et la démocratie, sous les balles des soldats britanniques du colonel John « le vieux brûlot » Colborne (parce qu’il faisait systématiquement brûler et piller les villages québécois où ses troupes passaient) et de ses volontaires loyalistes, qui firent « respecter la loi et l’ordre » en commentant des crimes de guerre et des crimes contre l’Humanité, contre le peuple québécois, en brûlant, entre autre, la moitié de la ville de Saint-Eustache, en pillant les villages Patriotes et en violant nos femmes. Les anglais célèbrent la fête de la reine Victoria, l’une des monarques les plus sanguinaires de l’histoire de l’humanité. C’est en son nom que les troupes de Colborne massacraient la population québécoise. La statut de la reine Victoria trône honteusement au milieu du carré du même nom, en attendant son déboulonnement, son humiliation et sa destruction par le premier gouvernement du futur Québec indépendant.

Alors qu’ici, au Québec, nous fêtons nos combattants de la liberté et de la démocratie, les fédéralistes et les anglais fêtent la monarchie et la soumission à cette institution archaïque. Les grands médias, qui ont complètement ignoré la marche de plusieurs milliers de Patriotes dans les rues du Vieux Montréal, préfèrent couvrir massivement le non-événement de la visite du prince Charles millionnaire de naissance qui n’a jamais travaillé de toute sa vie, qui vient prendre ses vacances ici aux frais des contribuables, profitant de son passage pour admirer « ses troupes » à l’occasion de la fête de la génocidaire reine Victoria. Tant qu’il n’ose pas se pointer au Québec, tout ira bien pour cet aristocrate illégitime.

Donc, nous étions des milliers de québécois et de québécoises aujourd’hui, dans les de Montréal, rejoints par des étudiants, dans une belle démonstration de solidarité devant la tyrannie du gouvernement de Charest, l’héritier de John Colborne, qui brûle en enfer. Le député de Québec Solidaire, Amir Khadir, a rappelé à la foule réunie sur place que la désobéissance civile était justifiée pour résister à des lois injustes et illégitimes qui briment le droit du peuple à la liberté d’expression. N’est-ce pas en pratiquant la désobéissance civile pacifique que Gandhi a fini par obtenir l’indépendance de l’Inde, sortant ainsi son peuple des griffes répressives de l’empire britannique ?

En cette année du 175e anniversaire du soulèvement des Patriotes, honorons leur mémoire en refusant de nous laisser écraser par Jean Charest, son gouvernement de traitres, sa police politique de la SQ et ses sbires des grands médias bourgeois.

Vive le Québec libre et socialiste ! Les Patriotes québécois vaincront !

-Gabriel Proulx

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :