Publié par : quebecsocialiste | 18 octobre 2011

Quelques liens sur la situation en Libye

La « démocratie » selon le Conseil National de Transition (CNT) libyen appuyé inconditionnellement par l’OTAN, la « presse libre » occidentale, Al-Quaëda et les monarchies arabes totalitaires du Golfe. Ça ressemble surtout à du racisme et de la barbarie terroriste, quand on ne se cache pas la tête dans le sable…

Maintenant que la « presse libre » occidentale a terminé sa basse besogne de propagande mensongère et haineuse sur la Libye, la médiacratie n’a presque plus rien à dire sur ce qui se passe là-bas, à part pour nous servir quelques communiqués glorificateurs sur l’avancée des « courageux rebelles » du « gouvernement » du CNT contre les dernières villes de Tripolitaine* qui résistent encore aux mercenaires islamistes d’Al-Quaëda et du CNT pro-colonialiste, appuyés sans relâche dans leurs massacres par les bombardements barbares et terroristes de l’OTAN. En fait, les médias nous cachent volontairement ce qui se passe dans les villes assiégées de Syrte et de Bani Walid, puisque cette évidente censure sert à cacher les crimes de guerre et les crimes contre l’Humanité commis par leurs maîtres impérialistes de l’OTAN. La réalité est malheureusement bien plus sombre que ce qui nous est décrit dans les communiqués de l’AFP (dont les « informations » sont souvent démenties à mesure, soit par les faits évidents sur le terrain ou soit par le CNT lui-même). Sous le couvert officiel de la « protection des civils » contre des bombardements imaginaires par l’aviation de Kadhafi, un média-mensonge dont plus personne ne parle aujourd’hui, c’est entre 50 000 et 60 000 libyens qui ont trouvé la mort par la faute de l’OTAN et de ses complices des grands médias (il est à noter qu’en plus de ce bilan provisoire, aucune statistique n’est encore disponible sur les morts et les victimes à Syrte et à Bani Walid)…

*Contrairement à ce qu’en dit la propagande officielle pro-OTAN, Syrte et Bani Walid sont loin de constituer « les dernières poches de résistance des loyalistes ». Sans compter les villes près de la frontière algérienne, tout le sud de la Libye, soit la région du Fezzan, échappe encore au contrôle du CNT. Ceci est normal, étant donné que la majorité de la population du Fezzan est noire, donc évidemment hostile aux politiques et crimes de guerre racistes des mercenaires du CNT contre les libyens noirs et les travailleurs africains étrangers, étiquetés par la propagande occidentale et d’Al-Jazeera comme « des mercenaires pro-Kadhafi » sur la simple base de la couleur de leur peau. Les grands médias n’en parlent pas parce que cela exposerait le visage raciste du CNT, reconnu comme « gouvernement légitime de la Libye » par les gouvernements impérialistes et colonialistes, dont celui du Canada.

Voici quelques liens sur la situation en Libye :

http://www.legrandsoir.info/manipuler-le-soutien-populaire-en-libye-ou-l-art-des-medias-de-prendre-les-gens-pour-des-nuls.html

http://www.legrandsoir.info/president-obama-arretez-le-massacre-des-noirs-en-libye.html

http://www.voltairenet.org/Devinez-qui-le-congressman-Walter

Ce qui se passe vraiment à Syrte : http://www.voltairenet.org/Syrte-ville-martyre-de-l-OTAN

Le président du CNT se discrédite encore plus : http://www.legrandsoir.info/que-le-colonialisme-etait-beau.html

http://www.voltairenet.org/Libye-le-colonialisme-nouveau-est

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :