Publié par : quebecsocialiste | 2 septembre 2011

Libye : honte à l’OTAN, à ses criminels de guerre et à ses journalistes complices

Alors que Harper et son cabinet de supporters de terroristes célèbrent leur « croisade accomplie » avec leurs amis impérialistes à Paris, où les maîtres de l’OTAN se partagent le pétrole libyen, le peuple libyen est en deuil d’une nation qui leur a pris des décennies à construire pour en faire le pays le plus prospère et le plus développé de toute l’Afrique. Un pays fier et autrefois stable, avec des infrastructures modernes, sur un continent où la grande majorité des états sont soumis dans la honte du néo-colonialisme capitaliste, ou en guerre civile, mais surtout, un continent, le plus riche de la planète en minerais et matières premières, où la population est la plus pauvre du monde.

Étrangement, l’agression occidentale, baptisée « Aube de l’Odyssée », a été lancée contre le pays africain ayant utilisé ses ressources pour aider le reste de l’Afrique à se procurer son propre satellite de communications, ce qui a rendu l’Afrique totalement indépendante de l’Europe dans ce domaine et a privé l’Europe de 500 millions de dollars de revenus par année et des milliards supplémentaires en dettes liées à ces coûts pour les africains. Cela ressemble déjà pas mal à un acte de vengeance, vous ne trouvez pas ? En plus, les agresseurs occidentaux ont déjà annoncé qu’ils allaient se « dédommager » eux-mêmes en allant piger dans les fonds libyens gelés et en se partageant les revenus futurs de l’exploitation (pillage) du pétrole et du gaz libyen. Il ne manque plus que nos multinationales privées pour aller « reconstruire » la Libye à des frais exorbitants (ça s’en vient) et nous voilà avec un parfait copié/collé de ce qui est arrivé à l’Irak en 2003, toujours pour des raisons reconnues aujourd’hui comme mensongères.

Quant aux grands médias, que ce soit CNN, la BBC, France-24, Al-Jazeera ou Radio-Canada (la médiacratie), ils nous ont tous menti, parce qu’ils ne sont en fait rien de plus que les relais de la propagande officielle des gouvernements réactionnaires de leurs États respectifs. Jocelyn Coulon a récemment écrit sur cyberpresse que « La Libye sort de 40 ans de calvaire »… Si être au 55e rang sur182 pays pour l’indice de développement humain (IDH) en 2010, une note comparable à celle de plusieurs pays occidentaux (la Libye surclassait toute l’Afrique dans ce domaine), c’est un « calvaire », alors comment qualifier ce que le peuple libyen vivait à l’époque du roi Idriss 1er, où l’écrasante majorité de la population du pays vivait dans la précarité au milieu du désert, analphabète et sans la moindre forme de service public ? Cette époque noire, c’est Kadhafi qui y a mis fin un certain 1er septembre 1969, il y a 42 ans. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, Kadhafi a sauvé la Libye ce jour-là, ce qui lui a automatiquement valu la haine éternelle de la bourgeoisie et des états impérialistes occidentaux. Balayer du revers de la main les 40 dernières années de l’histoire de la Libye en assimilant toute cette période à un simple « calvaire » comme l’a fait Jocelyn Coulon, c’est faire preuve d’une paresse intellectuelle sans nom !

Il est aujourd’hui fort malheureux de voir le drapeau de la monarchie libyenne flotter à nouveau sur les grandes villes du pays, un symbole également du retour de l’exploitation sans limites des richesses de la Libye par les puissances coloniales européennes.

Les barbares islamistes qui ont piétiné Tripoli souhaiteraient maintenant pouvoir se venger de la famille Kadhafi, dont le patriarche a combattu les fous d’Allah pendant des décennies justement pour empêcher la mise en place d’une théocratie à la sauce saoudienne en Libye. Ces fous furieux assoiffés de sang voudraient même pendre le nouveau-né de la fille de Kadhafi ! Comment la « presse libre » autoproclamée a-t-elle pu sombrer à un niveau si bas qu’elle en est arrivée à fustiger l’Algérie pour avoir offert l’asile à une femme enceinte et sa famille, poursuivie par des bandes criminelles armées et assoiffées de sang ? Ne vous y trompez plus, la « presse libre » occidentale n’est pas intéressée par la vérité et la justice. Elle ne l’est plus depuis longtemps.

Parmi les pires mensonges des grands medias à l’occasion de la guerre en Libye, on peut noter des opérations de propagande comme « les noirs en Libye sont tous des mercenaires africains à la solde de Kadhafi », propagande haineuse qui sépare les noirs libyens du reste de la population, alors que les libyens noirs forment une partie importante du peuple libyen, en particulier dans le sud du pays. Il n’y avait par contre pas beaucoup de noirs au départ en Cyrénaïque, la région de Benghazi, reconnue depuis longtemps pour son profond et répandu racisme anti-noirs. Les travailleurs immigrés ont également fait grandement les frais de cette propagande, alors qu’ils se faisaient lyncher par les rebelles à Misrata, sous le nez et les yeux de nos soldats « humanitaires » et « protecteurs de civils par bombardements massifs ». Le coup du viagra « distribué aux soldats et aux mercenaires de Kadhafi pour violer les femmes du pays parce que… Kadhafi est un gros méchant et vous devez croire sur parole tout ce que vos médias vous disent », une campagne de propagande à laquelle même la Cour Pénale Internationale (CPI, instrument de l’OTAN pour intimider ses ennemis) a participé, était d’un grand ridicule et une grossière insulte à l’intelligence des auditeurs des grands médias occidentaux.

Cela n’est par contre rien à côté de ce que la BBC et Al-Jazeera avaient préparé pour nous : dans un effort pour convaincre son audience que la prise de Tripoli par les rebelles mercenaires de l’OTAN se déroulait comme une promenade dans le parc et que le peuple de Tripoli était heureux de voir arriver à ses portes ceux qui ont supporté le bombardement sauvage de leur ville pendant près de six mois, la BBC (la CNN de la Grande-Bretagne) a montré les images d’une « foule en liesse » pro-CNT « en direct de Tripoli ». Le problème, c’est que les images que la BBC présentait ainsi à la population comme « en direct de Tripoli » nous montraient en fait une manifestation qui se déroulait… en Inde ! Les images que la BBC montrait à son audience étaient bourrées de drapeaux indiens et les hommes sur les images étaient presque tous coiffés de chapeaux traditionnels indiens. Tout simplement pathétique !

Al-Jazeera, de son côté, a réussi l’incroyable exploit de perdre toute sa crédibilité depuis février dernier, moment où elle s’est mise à se moquer de Kadhafi en jouant avec son nom pour en faire des farces en arabe. Depuis, ses journalistes « sur le terrain » en Libye ne font que jouer les cheerleaders pour les islamistes et monarchistes du CNT, qui sont appuyés par le Qatar, le pays où Al-Jazeera est basée. C’est un fait important à rappeler, parce que le Qatar est une monarchie absolue, donc une dictature totalitaire, ce qui fait qu’il est évident que les médias de ce pays doivent faire tout ce que leur monarque leur ordonne, sous peine de sévères punitions. Avec ceci en tête, rien n’excuse les reportages truqués d’Al-Jazzera « en direct de Tripoli », montrant là aussi des « foules pro-CNT manifestant leur joie et leur victoire sur la Place verte à Tripoli »… depuis un studio au Qatar ! En effet, le monarque du Qatar, qui a investi beaucoup d’argent et d’énergies dans la chute de Kadhafi, aurait semble-t-il fait bâtir au Qatar un énorme studio dans lequel le décor de la Place verte à Tripoli a été recréé avec détail, dans le but d’améliorer les capacités de guerre psychologique d’Al-Jazeera contre le peuple libyen et les populations des quelques pays impliqués militairement en Libye*. Tout comme Jean-François Bélanger (et ses patrons) de Radio-Canada, un autre qui s’est rendu à Benghazi à nos frais pour jouer les cheerleaders pour les rebelles islamistes et monarchistes du CNT des anciens ministres de Kadhafi, les journalistes et les responsables d’Al-Jazeera devraient être tenus responsables de leurs actes, soit de la propagande de guerre mensongère visant à justifier une guerre illégale et à couvrir les crimes que certains (l’OTAN, le CNT et Al-Quaëda) commettent contre une population civile innocente (le peuple libyen). Il est temps de mettre fin à l’immunité journalistique pour les menteurs et les propagandistes complices de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité !

*Les pays impliqués militairement en Libye sont : la France, la Grande-Bretagne, les États-Unis, l’Italie, le Canada, la Belgique (six membres de l’OTAN), le Qatar et les Émirats-Arabes-Unis (deux monarchies totalitaires du Golfe, ce qui laisse penser que leur puissance protectrice, l’Arabie-Saoudite totalitaire et théocratique, n’est pas loin dans ce conflit). C’est tout. Voilà toute l’étendue de la « communauté internationale » selon les propagandistes de notre chère « presse libre » autoproclamée.

Aujourd’hui, après le « mission accomplie » de Harper hier, le navire de guerre canadien Charlottetown, qui avait été déployé au large de Misrata dans le cadre de l’appui de l’OTAN aux combattants islamistes et racistes anti-noirs dans cette ville, est rentré à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Une couverture médiatique auto-glorificatrice digne d’un média d’État totalitaire était sur place, repassant à qui veut l’entendre la vieille cassette selon laquelle « le Canada est allé protéger la population civile en Libye ». Des images de militaires serrant leurs familles dans leurs bras étaient passées en boucle. Je me demande combien de familles libyennes ont été détruites à cause de l’agression coloniale à laquelle le Canada a participé contre la Libye pendant les six derniers mois…

-Gabriel Proulx

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :