Publié par : quebecsocialiste | 6 juillet 2011

Visite de la monarchie : bravo au RRQ!

Dimanche le 3 juillet dernier avait lieu la manifestation de Québec contre la venue de l’archaïque couple princier britannique sur nos terres, une initiative du Réseau de Résistance du Québécois (RRQ). Environ 500 militants indépendantistes ont pris part à cet acte de résistance pacifique, ce qui est déjà une grande réussite en soit, étant donné la chaleur accablante de cette journée, ainsi que les menaces de toutes sortes des autorités fédéralistes, amplement véhiculées à travers les grands médias, qui sont tous fédéralistes, comme les tireurs d’élite de la police du maire «fou du prince» Labeaume. Rappelons que l’objectif initial du RRQ pour cette manifestation n’était que de 300.

Pour une manifestation militante québécoise, j’ai rarement vu quelque chose d’aussi bien organisé. Le service d’ordre a fait un travail impeccable et à un certain moment, ses membres ont sans doute empêché que les policiers du maire Labeaume, sous les ordres d’officiers de la GRC, ne chargent à coups de matraques les manifestants rassemblés devant la porte Sanit-Louis, en s’interposant calmement entre les policiers et les manifestants. D’habitude, c’est surtout en Europe que l’on peut observer des services d’ordre du genre, organisés sous l’égide de partis politiques reconnus.

La manif était très, très bruyante, au point où je ne serais pas étonné que le petit couple princier et les serviles chefs de colonie que sont Jean Charest et Régis Labeaume, nous aient entendus. Puis, durant une intervention de Patrick Bourgeois, le fameux avion avec sa banderole «Vive le Québec libre RRQ» est apparu dans le ciel de la capitale, sous les acclamations de la foule de camarades patriotes présents. Un beau moment, fort inspirant. Un gros merci au RRQ pour cette idée, qui a vite fait ravaler leur arrogance mal placée aux policiers de Labeaume (cela se voyait bien dans leurs regards).

Par la suite, nous nous sommes déplacés vers la colline parlementaire. Les officiers de la GRC, trop occupés à organiser leurs pions autour de la porte Saint-Louis, ont été totalement pris de court, ce qui a permis aux patriotes indépendantistes d’occuper, pour un moment, l’entrée de l’Assemblée nationale. Les photos sont sur le site de Vigile pour le prouver. Ce fut un acte assez symbolique, puisque comme les militants indépendantistes se sont rendus sur le «perron» de l’Assemblée nationale, la prochaine étape, plus que cruciale, sera de reprendre le contrôle de l’intérieur de cette institution. Bien que les propos du député Amir Khadir, de QS, aient inspiré quelques slogans pour la manifestation, on doit malheureusement noter qu’aucun parti souverainiste représenté à l’Assemblée nationale n’était présent lors de cette manifestation populaire pacifique, que ce soit QS ou le PQ…

Enfin, après une bonne marche dans les rues de la capitale, nous nous sommes réunis pour quelques discours des porte-parole des principales organisations présentes lors de cette manifestation, dont le PCQ, la SSJB-M, le MSQ, le MPIQ, le nouveau RIN et bien entendu, quelques organisateurs du RRQ, le tout s’étant terminé avec un autre excellent discours de Patrick Bourgeois.

Oui, ce fut une excellente journée pour la nation Québécoise, dont l’honneur a été sauvegardé, grâce à cette victoire pacifique remportée par les patriotes modernes. Je suis heureux d’avoir été là et d’y avoir participé. Encore une fois, un grand merci au RRQ, à ses militants et à ses organisateurs, pour avoir pris l’initiative qui a rendu ce rassemblement possible.

À la fin, la campagne de propagande désespérée des fédéralistes monarchistes, qui cherchent à présenter le militariste petit prince William comme un individu «parfait» pour nous faire oublier des siècles de barbarie britannique internationale, n’aura que peu d’importance. Qu’ils truquent à la baisse les chiffres sur le nombre de manifestants s’ils le veulent, cela ne fait qu’exposer la mauvaise foi de leur récit «féérique».

Le peuple Québécois vaincra. Il continuera de le faire, jusqu’à la victoire finale. La propagande fédéraliste ne fait que retarder l’inévitable marche de l’histoire. Nous pourrions l’accélérer, en nous munissant d’un média indépendantiste de masse, qui pourra faire contrepoids aux grands médias bourgeois fédéralistes, qui n’attendent que la bonne étincelle pour être complètement discrédités aux yeux du peuple.

-Gabriel Proulx

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :