Publié par : quebecsocialiste | 20 mai 2011

Le 14 mai dernier : une soirée réellement motivante

-Gabriel Proulx

Le 14 mai dernier avait lieu, en soirée, la commémoration du 10 anniversaire du journal Le Québécois, journal indépendantiste fondé par des jeunes militants, dont Patrick Bourgeois. Supporté par le regretté Pierre Falardeau, le journal Le Québécois a depuis donné naissance au Réseau de Résistance du Québécois (RRQ), organisation militante vouée corps et âme à l’indépendance complète de notre pays, le Québec. Après avoir vu monter sur scène plusieurs invités de marque (dont le chef du Parti communiste du Québec, André Parizeau), ce fut finalement le tour du fondateur du journal Le Québécois et du RRQ, Patrick Bourgeois, de monter sur scène. Il présenta devant la salle comble, son idée sur un avenir où les québécois et les québécoises seraient réellement maîtres chez eux : dans un Québec indépendant, il est évident que pour que le peuple québécois soit véritablement «maîtres chez nous», nous devrons imposer des limites aux multinationales étrangères, dont certaines canadiennes, qui ne considèrent le Québec que comme rien de plus qu’une gigantesque mine à ciel ouvert, quand les grands bourgeois canadiens ne voient pas tout simplement le territoire québécois comme un énorme dépotoir pour leurs déchets radioactifs. La réponse à ces vautours exploiteurs, donc, la voici : la nationalisation de nos ressources naturelles.

Comme il n’a jamais été plus clair que le Canada, avec son gouvernement conservateur majoritaire, constitue une prison qui empêche la nation québécoise, profondément progressiste, de développer son plein potentiel, il est maintenant temps pour le peuple Québécois de marcher résolument vers l’indépendance. Qui sait? La soirée du 14 mai, fort motivante pour les militantes et les militants présents, qui ont quand même rempli la salle, il faut le rappeler, sera peut-être le point de départ vers l’aboutissement du projet historique de déclaration de l’indépendance du Québec. Pour se faire, il y a de plus en plus de voix, un peu partout dans les cercles indépendantistes, pour revendiquer une nouvelle stratégie d’accession à l’indépendance qui mettrait en échec les magouilles des politiciens fédéralistes : la déclaration unilatérale d’indépendance par un gouvernement de coalition indépendantiste réunissant la «double majorité», soit une majorité de sièges à l’Assemblée nationale et une majorité absolu d’appui de la population, le fameux «50% plus 1». Voici à quoi ressemblerait un aperçu de la démocratie véritable pour le peuple du Québec, au lieu de moisir avec le système électoral archaïque de la monarchie constitutionnelle du Canada.

Vive le Québec libre et socialiste !

Nous vaincrons !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :