Publié par : quebecsocialiste | 3 août 2010

Le militaire et l’humanitaire

Amélie Roussel-Labrecque

Voici une réflexion du camarade Guy Roy sur l’histoire tragique de la jeune travailleuse humanitaire québécoise morte noyée au Guatemala (mes sympathies à la famille et aux proches dans ces moments de souffrance, Amélie nous a quitté beaucoup trop tôt c’est une grande perte pour l’humanité) :

Éloge à Amélie

La mort tragique d’une jeune coopérante québécoise au Guatemala devrait nous inviter à une réflexion sur son sacrifice. Pèse-t-il plus ou moins que celui des jeunes soldats abusés par la publicité de l’armée canadienne et qui s’en vont tuer ou être tués, comme s’il s’agissait d’un métier, au nom de la solidarité entre les peuples ?

Quelle habitude a prise notre beau Canada d’envoyer policiers et soldats à grands coûts dans des pays subalternes en prétextant l’aide internationale alors que les jeunes coopérants en sont encore presque toujours à la vente de chocolat pour financer leurs multiples projets d’entraide ?

Le jour où les militaires auront à en faire autant pour payer leur quincaillerie guerrière et leur transport nous rapprochera d’une paix juste et équitable entre les peuples à laquelle contribuera certainement la triste disparition d’Amélie.

Guy Roy

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :