Publié par : quebecsocialiste | 1 juillet 2010

Visite de la monarchie parasitaire à la fête du Canada

(Sur la photo : un parasite inutile et d’un autre âge)

«Une fête du Canada… royale» C’est ainsi que Radio-Canada souligne ses reportages pompeux sur la visite de la reine d’Angleterre, Elisabeth II, dans «sa colonie préférée», le Canada. Une visite et une fête du Canada célébrées à coup de millions pendant que la classe ouvrière, le peuple, doit «se serrer la ceinture» pour une crise dont seule «l’élite» est responsable. Les monarchistes et les loyalistes, eux qui vivent à une autre époque, sont heureux de cette visite coûteuse pendant que des êtres humains moins chanceux crèvent de faim. J’imagine que ceux qui se définissent comme «monarchistes» doivent être envieux de la «belle époque» victorienne, une époque où le peuple se mourrait dans les rues de Londres pendant que l’aristocratie ne faisait que fêter et fêter encore, complètement ivre du succès de «l’empire sur lequel le soleil ne se couche jamais», un succès obtenu pour une poignée de parasites aristocrates, au terme des massacres de millions «d’indigènes» à travers le monde et du pillage des ressources de ce que l’on appelle aujourd’hui «le tier-monde». C’était également l’époque oû les francophones d’Amérique du Nord occupés par l’empire de «sa majesté», notamment les québécois, les acadiens et les métis francophones du Manitoba, étaient considérées par les «élites» anglaises et britanniques comme «les nègres blancs d’Amérique», des «esclaves sans culture» qui se devaient d’être «assimilés à la culture britannique supérieure»… Au moins, sur ce point là, on peut dire que les partisans de lord Durham ont échoué sur toute la ligne.

La marine canadienne, qui fête son centenaire cette année, a peut-être le cerveau assez lavé pour considérer la reine d’Angleterre comme «notre souveraine», mais heureusement, ce n’est pas l’opinion de la large majorité du peuple québécois. La monarchie, je l’emmerde fièrement. En plus d’être une relique d’un autre temps et un symbole d’injustice, la monarchie et les membres de sa «famille royale» ne sont que de vulgaires parasites, totalement inutiles à notre existence, qui nous volent notre argent pour mener leur train de vie royal sans jamais avoir à travailler de toute leur inutile existence de parasites.

Une démocratie en santé ne devrait pas avoir à dépenser de véritables fortunes, année après année, pour financer l’existence d’une aristocratie, composée d’individus non élus en plus. À l’évidence, la fédération canadienne ne correspond pas au profil d’une «démocratie en santé». Les récents événements entourant le sommet du G20 n’en sont qu’une preuve supplémentaire. Le pire, c’est quand on sait que la monarchie coûte environ 10 fois plus aux contribuables canadiens qu’aux habitants de la Grande-Bretagne, un état où la population est pourtant plus nombreuse que celle du Canada…

Je crois que c’est assez pour le moment, j’ai déjà donné assez de mon temps d’écriture à cette sale parasite. Je laisserai à d’autres la joie de rire des chapeaux hideux de la reine d’Angleterre, qui ne mérite même pas l’attention du peuple québécois, un peuple qui est fier de sa culture mondialement reconnue, qui résiste depuis longtemps à l’assimilation, souhaitée par les loyalistes anglais et leurs sbires francophones colonisés.

À bas la monarchie! Vive le Québec libre et socialiste!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :