Publié par : quebecsocialiste | 24 mai 2010

Note sur le « sondage » CROP sur la souveraineté du Québec

Alors que s’achève une nouvelle Fête des Patriotes, que nous soulignons à notre façon, les fédéralistes célèbrent leur très britannique « fête de la reine » (et c’est nous qu’ils traitent de nationalistes…) en commandant un « sondage » à leurs amis de chez CROP, dans lequel ils font dire tout et n’importe quoi à la population. Un sondage bidon et sans doute mal échantillonné dans lequel on « apprendrait » que seulement 14% des québécois supporteraient toujours « l’option souverainiste ». De quoi rendre les Lisa Frulla et André Pratte de ce monde encore plus hautains qu’à l’habitude…

Je n’aime pas utiliser le terme « souveraineté ». Je préfère aller droit au but et réclamer l’indépendance pour mon pays, le Québec. La « souveraineté-association » avec le Canada? Le Venezuela est-il « associé » à l’Espagne? Il est clair que non, et pour au moins une raison évidente : l’Espagne a occupé militairement le Venezuela, ainsi que la plupart des pays de la région, durant des siècles. Rappelez-vous Jean Chrétien : en 1995, il nous « menaçait » en disant que si le « Oui » l’emportait, la « séparation » du Québec serait irréversible. Pourtant, quelques années après la victoire frauduleuse du camp du « Non », Chrétien avoua que dans le cas d’une victoire du « Oui » par une faible marge en 1995, il aurait envoyé l’armée nous occuper ouvertement, comme en octobre 1970.

En tout cas, pour ce qui est du vif du sujet, je ferai ça bref : le sondage CROP sur l’attitude des Québécois sur la souveraineté ne fait aucun sens, et voici pourquoi : si selon le dernier sondage Léger Marketing/Le Devoir, qui semble, lui, basé sur la logique, le PQ, un parti de droite prônant la souveraineté, aurait la faveur de 40% des québécois, alors que Québec Solidaire, un parti progressiste de gauche qui supporte l’indépendance du Québec, récolterait environ 10% du support populaire. Hmmmm… 40+10=50, non? Le PLQ, représentant traditionnel du camp fédéraliste, n’obtient quant à lui que 31% d’appuis.

Est-ce que les gars de CROP, cette entreprise fédéraliste, se moquent de nous? Cherchent-ils vraiment à nous faire croire que presque la moitié de la population du Québec ne sait pas qu’elle supporte l’indépendance du Québec, à travers son appui à des partis prônant ouvertement l’indépendance de la nation québécoise? Il n’y a rien à rajouter, les chiffres et la simple logique ont parlé pour moi…

* Note sur CROP : sans parler de leur partenaire La P(a)resse, qui se réclame ouvertement du fédéralisme, il faut savoir que CROP travaille pour le « Conseil de l’unité canadienne », une organisation autoproclamée « non-partisane » qui a joué un rôle important dans les fraudes fédéralistes commises lors du référendum de 1995. Dire que leurs sondages sont biaisés, sur la question de l’indépendance du Québec, du moins, est un euphémisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :