Publié par : quebecsocialiste | 8 mai 2010

La porte pour Tony Tomassi

C’est officiel : Tony Tomassi est maintenant ex-ministre de la famille. Pas besoin d’en faire toute une histoire, nous avons été débarrassés d’un politicien libéral corrompu ayant fait toutes les erreurs possibles et qui occupait un poste insignifiant dans l’administration bourgeoise au pouvoir actuellement. Dans les faits, quand on le compare à une Michelle Courchesne, une Julie Boulet, un Yves Bolduc ou un Raymond Bachand, Tomassi n’était que du menu fretin. Le pire, c’est que Jean Charest ne lui a même pas montré la porte pour les bonnes raisons… En plus, toujours pas de commission d’enquête à l’horizon. Jean Charest, l’homme qui avait lancé à la blague à Infoman, après le fiasco de la commission Bouchard-Taylor, qu’il projetait organiser d’autres commission publiques « pour garder les gens occupés »… Il doit maintenant s’arracher les cheveux pour trouver une manière « d’occuper le peuple », qui réclame une commission d’enquête sur la corruption politique. Ce serait déjà un minimum si, après tous les scandales récents, la population avait son mot à dire dans le dossier de l’échangeur Turcot…

Mais bon… Au moins, Tomassi n’occupe plus un poste de ministre, c’est un début. À nous maintenant de faire comprendre au gouvernement Charest que cela ne sera pas suffisant pour apaiser la population québécoise.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :