Publié par : quebecsocialiste | 24 mars 2010

Le Québec et la résistance

Le Québec : une histoire de résistance

Il y a quelques jours, le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, a affirmé que les québécois constituaient un peuple de résistants. Il n’en fallait pas plus pour déclencher un scandale à Ottawa. Lawrence Cannon, ministre conservateur des affaires étrangères, s’est immédiatement insurgé, y voyant une allusion aux résistants français de la 2e Guerre Mondiale contre le nazisme. Les libéraux ont, de leur côté, déchiré leurs chemises contre « les maudits séparatistes », eux qui ne déchirent pas grand chose devant le gouvernement conservateur. Il est vrai que, en nous aventurant sur le long et difficile chemin vers une indépendance nationale par voie démocratique, nous n’avons pas grand chose à voir avec ces résistants héroïques en particulier. Il est aussi évident que la monarchie constitutionnelle canadienne n’a rien à voir avec l’Allemagne nazie. Par contre, le terme « résistants » est loin d’être exclusif à la résistance française. Le Canada et ses alliés, de leur côté, se sont rendus coupables de plusieurs crimes à travers l’histoire.

Pour ce qui est du concept de « résistant », les exemples autres que la résistance française de la 2e G M ne manquent pas : on peut penser à la résistance des peuples d’Afrique aux colonisateurs européens, aux résistances palestinienne et libanaise, ou encore, si l’on veut reculer encore plus loin dans l’histoire, à la résistance des arabes devant la barbarie fanatique des croisés. Il y a aussi plusieurs exemples de résistance pacifique à un état oppresseur, le plus célèbre étant la résistance pacifique indienne menée par Gandhi, devant l’oppresseur britannique. Le régime canadien s’inspire de la « tradition » de la monarchie britannique, qui a pourtant connu son lot de monstres, comme la reine Victoria par exemple.

L’état canadien, lui, a plusieurs choses à se reprocher. Le sinistre Cannon a beau dire que « le Canada n’occupe pas le Québec et ne l’oppresse pas économiquement ou culturellement », la réalité, elle, est toute autre. En fait, la monarchie britannique, toujours techniquement l’autorité suprême du Canada, occupe militairement le Québec depuis aussi loin que 1759. L’armée britannique s’est chargée de marquer l’occupation du Québec au fer rouge lors de la révolte des patriotes de 1837-1838, brûlant plusieurs villages francophones sur l’ordre du gouverneur Colborne, surnommé « le vieux brûlot ». Ceci est sans oublier l’agression du Canada contre le Québec, en octobre 1970.

Enfin, les alliés du Canada : l’OTAN, une alliance militaire anachronique qui se cherche une raison d’être, dont le Canada fait partie, n’est rien de plus qu’un outil impérialiste entre les mains de la première puissance impérialiste mondiale, les États-Unis, dont l’agressivité et la soif de pouvoir a coûté la vie à des millions de personnes innocentes à travers le monde depuis la fin de la 2e G M, incluant le fait que les États-Unis sont le seul pays à avoir utilisé l’arme atomique dans l’histoire. Israël, un proche allié du gouvernement canadien conservateur, dont monsieur Cannon est ministre, est un régime d’apartheid militaire, violent et arrogant, qui peut facilement être identifié comme le régime despotique le plus dangereux de la décennie.

Au final, Ottawa s’est énervé pour pas grand chose, le terme « résistants » ayant été lancé à l’occasion d’une réunion du Bloc Québécois, qui ne se réclame aucunement des résistants français au nazisme. En fait, la réaction disproportionnée de fédéralistes comme Lawrence Cannon dans les médias ne fait que montrer le malaise de ces derniers devant un fait historique indiscutable : le peuple québécois est un peuple résistant.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :