Publié par : quebecsocialiste | 24 février 2010

Frais de scolarité : Lucien Bouchard et ses «lucides» de retour!

Proposition de Lucien Bouchard - «Encore une fois, ce sont les riches qui ont priorité!»

 Peuple québécois, à genoux! Les lucides sont de retour!

 Ainsi, après s’être attaquer à l’indépendance du Québec la semaine dernière, voilà que Lucien Bouchard revient à la charge avec un nouveau groupe de «lucides», soit 16 intervenants, de la droite à l’extrême droite, qui ont pour cible prioritaire : les étudiants. En effet, la bande «d’experts» à Bouchard en sont venus à la «conclusion» selon laquelle, pour en finir avec les problèmes de financement des universités au Québec, la seule action acceptable était de vider les poches des étudiants. Au bout de quelle étude scientifique leur est venue cette conclusion, au juste? Aucune en fait. Ils n’ont certainement pas besoin de travailler sérieusement pour tirer des conclusions, ce sont des «lucides» de droite, des êtres omniscients! Et puis, «le travail», qu’est-ce qu’il y connaît, le vieux Bouchard? C’est un parasite qui vit au crochet de la société québécoise, de ses travailleurs et de ses travailleuses, qu’il accuse de ne «pas travailler assez»!

Dans leur déclaration de guerre contre les étudiants et les étudiantes du Québec (c’est bien de cela qu’on parle ici), les lucides se gardent bien de souligner le fait que l’accessibilité aux études, l’un des droits humains fondamentaux, en sera grandement réduite. Mais ça, Lucien Bouchard s’en fiche! Après tout, ce n’est pas lui qui devra payer la note! En plus, les mass médias sont de son côté, en martelant à qui veut l’entendre que les étudiants québécois paient deux fois moins cher que le reste du Canada (ROC) pour leurs études supérieures : «les québécois paient deux fois moins cher pour étudier dans une de leurs universités; 2 272 dollars comparativement à 4 917 dollars ailleurs au Canada.» D’accord, ils veulent jouer à la guerre des chiffres? Ça tombe bien, on en a, nous aussi : les québécois paient 2 272 fois plus cher pour étudier dans une de leurs universités que les étudiants des pays scandinaves, ou de Cuba, qui ne paient pas un rond pour l’éducation supérieure qui leur permettra plus tard de mieux servir la collectivité. De plus, la Finlande, un pays scandinave, est reconnue internationalement comme ayant le meilleur système d’éducation au monde. Les finlandais ne paient pas pour leurs études, mais pourtant, leur éducation est de meilleure qualité et ils réussissent mieux. Il faut croire que Bouchard et ses «experts lucides» n’ont jamais voyagé dans les pays scandinaves… Dans tous les cas, ils font visiblement fausse route.

Ensuite, examinons un peu les signataires de ce «pacte», qui n’est en réalité rien de plus qu’une vulgaire opération de marketing de lobbyistes du patronat, dans l’intérêt exclusif de la grande bourgeoisie néo-libérale du patronat :

Lucien Bouchard, une ordure dont on a déjà suffisamment parlé, un ex-ministre ministre fédéral conservateur qui créa le BQ avant de devenir chef du PQ et premier ministre du Québec pour ensuite prendre sa retraite et cracher sur le prolétariat une fois de temps en temps au nom de la grande bourgeoisie, ceux qui n’ont pas de problème à payer les études à leur progéniture.

Michel Audet, ex-ministre libéral des Finances du Québec.

Joseph Facal, ex-président du Conseil du trésor, ainsi que conseiller politique de Pauline Marois, chroniqueur/briseur de grève au Journal de Montréal et personnage notoire de l’extrême droite, qui doit se fier sur les autres pour relayer sa «bonne parole», étant complètement dénué de charisme.

Monique Jérôme-Forget, ex-ministre libérale des Finances du Québec et ex-présidente du Conseil du Trésor, tristement célèbre pour son arrogance, ses mensonges et son inaction, tous des facteurs chroniques qui ont mené au désastre financier de la CDPQ, ce qui a eu pour conséquence de ruiner des milliers de québécois et de québécoises.

Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

Yves-Thomas Dorval, président du Conseil du patronat du Québec.

Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

À part ces représentants officiels de la grande bourgeoisie «canadienne française», le reste des signataires se résume à des pseudos intellectuels, deux ex-recteurs d’universités et une poignée d’anciens intervenants du monde étudiant, aujourd’hui représentants de la classe dominante, qui entend bien le rester en essayant de priver les «classes inférieures» d’une éducation supérieure accessible. Du «cheap labor», c’est tout ce qu’ils veulent. Étant experts dans l’art de démolir leur système à tous les 15 à 20 ans, pour le remettre ensuite sur les rails avec l’argent du prolétariat, les capitalistes et leurs maîtres bourgeois se tirent une fois de plus dans le pied en cherchant à condamner le Québec à un manque de main d’oeuvre qualifiée.

La colère gronde déjà parmi les étudiants, avec raison : l’heure des comptes a sonné et ils ont déjà assez donné. Il est grand temps pour les classes bourgeoises de mettre leurs mains dans leurs poches, pour une fois dans leur existence parasitaire! On en a marre de «se serrer la ceinture», nous en bas l’échelle. Du côté du gouvernement, les problèmes financiers de l’état québécois seraient bien moindres si le parti au pouvoir, les libéraux corrompus, appliqueraient au moins leurs propres lois afin de retirer ce qui nous revient de droit de l’exploitation de nos ressources naturelles par les multinationales étrangères! Malheureusement, il semble que l’objectif premier des libéraux, gardiens du camp fédéraliste, n’est pas de servir l’intérêt du peuple québécois, mais bien de nous affaiblir économiquement dans le but de retarder l’inévitable : l’indépendance nationale du Québec!

Nous n’avons pas besoin de ces banquiers et de ces traîtres de «lucides» pour faire fonctionner notre société. Indépendance et socialisme : seules solutions!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :