Publié par : quebecsocialiste | 12 février 2010

Jean Charest le petit hypocrite

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, après avoir pardonné la corruption de Jean D’Amour et s’être frotté les mains de la vente immorale d’amiante québécoise à l’Inde, joue encore les hypocrites! En effet, dans le cadre d’une énième « mission économique » qui ne rapportera probablement rien au prolétariat québécois, Jean Charest a dit que « Le Québec n’a jamais attaqué les sables bitumineux », défendant ainsi, en sa position de « leader environnemental d’Amérique du Nord », l’exploitation énergétique la plus polluante de monde! Merci de nous rappeler ton but premier en tant que « petit père des libéraux » : faire la carpette, mais surtout, faire honte au Québec! D’abord en Inde, puis ici, où il « défend l’environnement » une journée, puis le pourfend le suivant, au nom du O capital!

Mais bon, « nous avons les politiciens que nous méritons », dirons certains, mais sincèrement, le problème se situe plutôt dans notre « système démocratique » lui-même! Un système hérité de l’époque britannique, avec ses « lords » non élus et ses lieutenants gouverneurs au service du « généralissime gouverneur général », un système qui nous coûte des dizaines et des dizaines de millions, bon an mal an, pour du vent aristocratique!

Cette volonté d’abolir ces institutions, qui créent des carpettes et des corrompus comme Charest et sa bande, ce sont les travailleurs et les travailleuses, le prolétariat, qui la pousse. C’est la base du pays, qui pousse, pour se défaire de cette sale monarchie constitutionnelle. Malheureusement, la base n’est plus respectée par personne, de nos jours. Le PQ de Pauline Marois est en ce moment en pleine campagne de « dégraissage de l’état » et de salissage contre le secteur des travailleurs publics, au point de renier publiquement le SPQ-Libre, la gauche du PQ. Une fois de plus, c’est Amir Khadir et Québec Solidaire qui défendent, seuls, les intérêts des travailleurs et des travailleuses de la base, sans lesquels il serait impossible pour notre société de fonctionner.

La majorité des québécois et des québécoises, elle est contre les sables bitumineux, monsieur Charest! La majorité des québécois et des québécoise, elle en a plein son casque de votre mépris à son endroit et de votre arrogance mal placée! Pour une fois, une seule, cessez donc de jouer à l’hypocrite et faites donc votre travail, pour lequel vous êtes déjà grassement rémunéré : représenter le peuple québécois, dans son ensemble.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :