Publié par : quebecsocialiste | 11 novembre 2009

10 novembre 2009: Bonne journée pour le Québec

Hier, mardi le 10 novembre 2009, était une excellente journée pour le monde politique et militant québécois. Premièrement, l’ADQ est officiellement déclarée morte. Deuxièmement, la manifestation admirable des militants indépendantistes du RRQ et de la SSJB.

La fin d’une aberration politique :

Hier, un certain parti nommé « Action Démocratique du Québec » a brièvement refait surface pour nous annoncer… sa mort politique. En effet, le patient, fils de Crédit Social et petit-fils d’Union Nationale, une piteuse lignée de partis d’un seul homme d’extrême droite, est décédé le mardi, 10 novembre 2009 à 13h30 après un long combat contre ses propres démons qu’étaient l’incohérence idéologique, le populisme crasse et l’insignifiance de ses « chefs ». Niveau incohérence, les idées de l’ADQ ne donnaient pas leur place. D’un côté, l’extrême droite et la xénophobie se côtoyaient, donnant à ce parti moribond l’apparence de ses confrères de l’extrême droite européenne. De l’autre, il y avait leur populisme crasse, aussi appelé « girouette ». Pour ma dernière analyse des positions de l’aile jeunesse de ce parti dinosaure, cliquez ici. Enfin, il y a ses « chefs ». Tout d’abord, Mario « Girouette » Dumont, chef historique de l’ADQ/Équipe Mario Dumont, a mené le petit monstre de la colline parlementaire d’une main de fer jusqu’à sa déroute électorale finale de l’année dernière. Ironiquement, celui qui a fait bannir le mot « girouette » du vocabulaire parlementaire (le guide de la langue de bois) a quitté la politique avec fracas après la défaite pour partir vers une carrière à la télévision locale de TQS (maintenant V Télé), où il anime une émission intitulée « Dumont 360 ». Ensuite, il y avait Éric Caire, un homme politique dépourvu de charisme qui, pour justifier la présence du privé en santé, comparait le système de santé du Québec (un état riche) aux systèmes de pays pauvres comme Cuba et la Corée du Nord. Le plus ironique est que Cuba possède en fait l’un des meilleurs système de santé au monde, mais il ne fallait pas trop en demander à l’ex-critique en matière de santé de l’ADQ et candidat malheureux par une voix ( frauduleuse? ) à la chefferie du parti. Finalement, il y avait Gilles Taillon, représentant les vieux du parti dinosaure. Le type n’aura pu survivre que trois petites semaines comme chef avant d’agiter le drapeau blanc, sans doute un record dans l’histoire de la politique québécoise. Il aura au moins eu le temps de « découvrir » les magouilles de l’ancien chef Dumont, magouilles qui eurent lieu alors que Taillon était lui-même président du parti… Que dire de plus? Une petite note quand même pour souligner la présence dans ce parti du « taliban québécois » Jean-François Plante, un misogyne hyperactif que le parti populiste n’a même pas laissé briguer la chefferie. C’est dire s’il était honteux d’avoir ce fou furieux au leadership…

Le prince Charles : « D’la grosse visite! »

Autre évènement de marque hier : La manifestation contre la venue du monarque anglais en sol québécois. Un bel exemple de résistance pacifique de la part de nos plus de 200 camarades indépendantistes ayant pu se déplacer. L’action de résistance du RRQ et de la SSJB a été un tel succès que le protocole royal a déraillé, si bien que le prince s’est pointer au Q.G. du régiment du Black Watch 40 minutes en retard… par la porte de derrière! En direct, on pouvait voir les policiers du SPVM leur donner des coups de matraques lorsqu’ils se sont assis, refusant de céder le chemin à la monarchie britannique, symbole de notre oppression nationale. Frustrant à regarder. Plus tard dans la soirée, pendant et après les faits, « analyse » des mass médias (tous fédéralistes et loyalistes) : Radio-Cadenas, à travers son journaleux de salon présent à la manif (le même qu’à la manif anti-Bush), ne cachait pas ses intentions. À toutes les 30 secondes ou presque, le journaleux se lamentait du fait que les policiers anti-émeute n’avaient pas encore dispersé les manifestants et que « le protocole » allait en souffrir. Pourquoi donc ne pas nous dire carrément ce qu’il pense : « Oh mon Dieu! Le protocole monarchique est compromis! Vite, agents de l’ordre, dispersez ces mécréants qui osent protester contre le fils de sa majesté! » Il a par la suite cité un soldat des Black Watch revenu d’Afghanistan qui aurait dit « C’est bien qu’ils puissent manifester librement. C’est pour ça qu’on est allé (massacrer des civils et défendre un dictateur) en Afghanistan. » pendant que les policiers arrêtaient un jeune manifestant au hasard. C’est quand même suspect que cette petite citation, pratique pour la propagande officielle, ne soit pas venue de la bouche du soldat invisible en question. Ce n’est pas comme si le journaleux et la caméra étaient placés juste à côté des militaires, noooon… Pendant ce temps, en studio, la présentatrice demandait à deux historiens si le Réseau de Résistance du Québécois était « plus antimonarchiste ou souverainiste? »… Suit-elle vraiment l’actualité? L’historien a au moins rectifié les faits en précisant que le RRQ était « très très indépendantiste ». De la grande information je vous dis…

Du côté de Quebecor, Martineau avait déjà donné le coup d’envoi en insultant les militants indépendantistes. « Ils vivent dans le passé », disait-il de ceux qui allaient protester contre un symbole colonial. Dites-moi, qui vit vraiment dans le passé? Ceux qui dénoncent un symbole de notre oppression historique, qui a toujours lieu grâce à une « constitution » illégitime jamais approuvée par la nation québécoise, morceau de papier signé par la reine d’Angleterre, ou bien ceux, les loyalistes, qui continuent d’admirer la monarchie alors qu’elle ne veut plus dire grand chose en Angleterre même? Les « passéistes » sont-ils ceux qui se sentent « honorés » de payer pour la visite d’un symbole du passé, ou bien ceux qui réclament l’abolition de la monarchie, excessivement coûteuse au Canada? Poser la question, c’est y répondre, cher Martineau le clown. Tu devrais te concentrer sur les débiles sur ton blogue de pacotille qui se prennent pour des devins en traitant les indépendantistes de « violents » le jour précédant la manif! Sur le terrain, TVA ne faisait pas mieux : À voir l’expression exagérée du journaleux sur place à chaque fois qu’il prononçait le mot « action » en parlant de la police qui dispersait les militants, on réalise que le ridicule a un réseau de « nouvelles ». C’est tout juste si l’envoyé « neutre » ne réclamait pas plus de sang indépendantiste en parlant d’un des nôtres qui saignait de la tête après l’assaut des policiers, équipés de boucliers et de matraques contre des manifestants pacifiques. La palme d’or de la grossièreté reviendra par contre à Denise Bombardier, qui qualifia plus tard dans la soirée, toujours sur les ondes de TVA, les manifestations indépendantistes de « folkloriques », « des gens qui cherchent l’attention ». Pour elle, manifester contre la visite sur notre sol d’un monarque étranger parasitaire, ce n’est rien de plus que du vulgaire « folklore ». Pathétique! Manifester contre l’impérialisme et le colonialisme, madame, est un geste de principe fort en signification que votre esprit hautain ne saurait comprendre! Vu qu’elle ne connaît visiblement rien sur la politique, il serait mieux qu’elle s’en retourne vénérer Céline! Le pire, c’est qu’elle a eu le culot de féliciter les policiers pour « leur calme, leur professionnalisme et leur absence de violence »! Sait-elle au moins à quoi sert une matraque!? Franchement, c’est le degré ZÉRO de l’analyse politique. Vraiment vulgaire. C’est Quebecor quoi.

En bref, ce fut une bonne journée pour le Québec au niveau politique. Ça remonte le moral de voir l’extrême droite s’effondrer et les militants à l’oeuvre, fermes dans leur résistance pacifique. Tant que le cynisme n’a pas atteint tout le monde, il y a de l’espoir.

En espérant voir plusieurs belles journées comme celle-ci dans un avenir proche,

Gabriel Proulx

Nous vaincrons!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :