Publié par : quebecsocialiste | 14 octobre 2009

Des nouvelles de l’Europe…

Pour une majorité écrasante d’européens, si on se fit aux taux de participations médiocres des dernières élections européennes, l’UE est tout sauf légitime. Le traité de Lisbonne n’est rien de plus qu’une déclaration néolibérale de suppression de la souveraineté des états membres plus faibles au profit (économique, diplomatique et militaire) des puissances européennes dominantes (France, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, Italie, et Suède). L’avis des peuples constituant cette fédération a, comme pour le Canada, peu d’importance. On n’a qu’à se rappeler que sur les 27 états membres, 3 seulement ont été « consultés », soit la France, les Pays-Bas et l’Irlande, et que si les irlandais ont « accepté » après un deuxième référendum en un an sous la pression du chantage économique (l’UE ayant conditionné l’aide au pays durement touché par la crise à l’acceptation du traité), les français et les néerlandais avaient clairement rejeté le traité par référendum. Ces peuples ont par la suite été trahis par leurs « représentants » respectifs lors de votes aux parlements qui ont carrément ignoré le verdict populaire. On peut ainsi se rappeler cette citation de Nicholas Sarkozy: « Les français n’ont pas le droit de dire Non. »

Quant à la démocratie en Europe, si l’adhésion éventuelle de la Turquie pose effectivement un assez gros problème, il est à noter que les pays baltes (Lituanie, Lettonie et Estonie) ne sont pas des démocraties, pas plus que la Croatie. L’Espagne est une monarchie constitutionnelle où le roi, un héritage de la dictature de Franco, a encore le dernier mot sur plusieurs dossiers, le chef d’état italien, Silvio Berlusconi, est un admirateur de Benito Mussolini (la présente ministre italienne du tourisme, Michela Vittoria Brambilla, a été filmée en flagrant délit effectuant un salut fasciste), la Pologne est un cas douteux, la Slovaquie a fait interdire certains groupes d’opposition de gauche et la République Tchèque affiche la pire fiche de l’Europe en matière de droits humains (bien pire que plusieurs pays du tiers-monde).

Dans ces conditions, l’Union Européenne ne peut être qualifiée comme étant « démocratique », encore moins légitime.

Pendant ce temps, dans notre fédération à nous, la politique canadienne continue de s’enliser dans le déni du progrès et l’enfermement sur soi-même, dans le cynisme presque total de la population…

Vivement l’indépendance!!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :