Publié par : quebecsocialiste | 24 juin 2009

Ces « bons terroristes » de Washington…

Luis Posada Carriles est un terroriste notoire recherché pour des attentats commis dans plusieurs pays d’Amérique latine. Il est responsable, entre autres atrocités, de l’explosion en plein vol d’un avion civil cubain où 73 personnes trouvèrent la mort, ainsi que de diverses fusillades et tentatives d’attentats contre les lieux touristiques à Cuba, ce qui causa bien entendu la mort de beaucoup de cubains et de touristes occidentaux innocents. Il a également orchestré des attentats au Venezuela et en Amérique centrale. Dans le cadre de la « guerre contre la terreur » (lire: guerre de terreur) proclamée par George Walter Bush (contre le monde), les États-Unis, dans leur éternelle incohérence impériale, protègent Posada Carriles. Ce dernier a, tout récemment et avec l’aide d’alliés bourgeois locaux, tenté de s’en prendre à la vie du président démocratiquement élu du Venezuela, Hugo Chavez, qui est aussi le chef de file de la révolution bolivarienne en Amérique latine, révolution démocratique qui se fait avec l’enthousiasme marqué des peuples de la région. L’attentat visant monsieur Chavez devait avoir lieu lors de sa visite au El Salvador où il devait initialement assister à l’investiture du nouveau président du pays (élu en mars dernier), le socialiste Mauricio Funes. Bien entendu, monsieur Chavez a dû renoncer à sa visite une fois le complot découvert.

Comme quoi Washington aime bien supporter des terroristes et des putshistes, ainsi que chercher à détruire les choix démocratiques d’autres peuples, lorsque les résultats des élections ne font pas son affaire… Plus de détails sur cet attentat avorté dans cet article du Granma:

La participation de Posada Carriles à un complot d’assassinat de Chavez confirmée

CARACAS , le 21 juin.—L’ex-vice-président vénézuélien José Vicente Rangel a assuré  aujourd’hui que le terroriste international Luis Posada Carriles avait participé à un complot d’assassinat contre la personne du président Hugo Chavez au Salvador, informe PL.

Dans cette même opération baptisée « Oméga » trempaient aussi le vice-amiral Carlos Molina Tamayo et l’homme d’affaires Tomas Halberson,  deux Vénézuéliens résidant dans le pays centre-américain.

Le plan a été découvert à temps mais a empêché Chavez de participer à l’investiture du président salvadorien, Mauricio Funes.

L’ex-vice-président vénézuélien  a assuré dans le cadre de son émission dominicale « José Vicente Hoy », diffusée sur la chaîne privée Televen, que Posada Carriles a activé d’anciens contacts pour les mettre au service du « cerveau » de l’opération, Halberson.

Rangel a révélé  que le plan Omega prévoyait l’achat de missiles destinés à détruire en vol l’avion présidentiel. « A ceci s’ajoute une information selon laquelle des armes ont été acheminées dans l’Etat de Zulia par la frontière colombienne. »

Le président Chavez a, pour sa part, confirmé aujourd’hui que des forces vénézuéliennes ont été attaquées par un groupe armé, à la mitraillette et au fusil. Tous semble indiquer que l’agresseur est une force paramilitaire  basée à Tinaquillo, dans l’ouest du pays.

Source

Publicités

Responses

  1. Excellent billet! Je vais placer votre blogue dans ma blogoliste!


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :