Publié par : quebecsocialiste | 8 juin 2009

Uribe et ses copains des multinationales à Montréal

(Le président colombien Alvaro Uribe, sous son vrai jour)

Voici le texte que j’ai écrit et qui sera diffusé par le PCQ lors de la manif d’opposition au cirque antidémocratique de la grande bourgeoisie, aujourd’hui à Montréal:

Ce lundi, 8 juin 2009, nous nous réunissons, nous progressistes, communistes, gens de gauche et militants pour les droits de la personne, pour faire connaître notre opposition à cette réunion antidémocratique des requins anti-peuples du FMI et des multinationales, comme Power Corp, mais surtout pour rappeler que deux criminels internationaux endurcis, l’ancienne secrétaire d’état U.S. Madeleine Albright et le président colombien Alvaro Uribe, n’ont aucun droit de fouler notre territoire en toute impunité! Albright est la principale artisane de la campagne de bombardements destructrice de l’OTAN terroriste contre la Serbie en 1999. Uribe, en tant que président despotique d’un gouvernement colombien gangrené par la corruption néolibérale, la mafia, les narcotrafiquants et les paramilitaires d’extrême droite, est responsable, à travers son armée et les escadrons de la mort qui l’appuient, du massacre de milliers de paysans indigènes innocents au nom de l’industrialisation forcée du pays, ainsi que de centaines d’assassinats politiques, aussi bien chez les syndicalistes que chez les opposants politiques. Pourquoi cet homme aux mains pleines de sang est-il autorisé à venir vanter ses politiques économiques sauvages ici, alors que le député britannique pacifiste George Galloway n’a même pas le droit de mettre les pieds au pays pour parler de paix dans le monde? La réponse est simple : Le criminel contre l’humanité qu’est Uribe, à travers l’exploitation de son peuple, la Colombie ne respectant aucun des droits élémentaires des travailleurs, rapporte de l’argent à la fédération canadienne et à ses amis les grands bourgeois occidentaux! Sa présence ici est une honte! Nous au PCQ, appelons les autorités québécoises à mettre aux arrêts le dictateur Alvaro Uribe dès son arrivée sur notre sol. Au nom de la solidarité avec le peuple de Colombie, criez avec nous : Non au FMI! À bas Uribe! Vive la révolution!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :